La Peur du loup chorégraphie de Nathalie Pernette

P1010249
Résidence à Aubusson

Du 23 novembre au 3 décembre 2010, deux semaines de résidences orientées principalement sur la matière dansée se sont déroulées à la scène nationale d’Aubusson.

Nathalie Pernette a resitué le projet artistique devant l’équipe du théâtre. Le spectacle traverse différents univers qui se situent entre fantasme et réalité, influencés par l’iconographie du cinéma fantastique : le chien des Baskerville, des eaux noires, le miroitement d’un plan d’eau à la pleine lune…

Les notions de métamorphose, de viscosité, de surgissement sont autant de matières qui alimentent la danse, de même que l’observation des mouvements des animaux.

Il n’y a pas d’instruments de musique reconnaissables dans l’environnement sonore pressenti : souffle, sons telluriques émanant de la nature, chants inuits… constituent un ensemble de pistes de recherche.